FR-Stressé(e) et diabétique

Ressentez-vous le même sentiment? Si vous avez cliqué sur mon lien afin de lire cet article, alors vous êtes comme moi: une personne qui voit ses glycémies directement affectées par le stress. Le stress peut prendre plusieurs formes: famille, amitiés, travail, école, maison, argent ou relations amoureuses. Chaque être humain expérimente du stress. Si ce n’est pas le cas, il y a quelque chose qui ne va pas avec votre mécanisme de défense. Vous devez savoir comment le stress se fait ressentir car c’est dans notre nature. Par contre, ceci peut être délicat: c’est normal de ressentir du stress dans la vie, cependant dans notre société, vivre avec du stress est la norme. Quand tout ce que vous ressentez c’est du stress, ceci est un signe de votre corps qui veut vous dire : d’accord, c’est le temps de prendre une pause mon ami(e).

Screen Shot 2018-10-10 at 7.24.44 PM.png

J’ai vécu plusieurs moments stressants dans ma vie : j’ai déménagé 2x dans de nouvelles villes, eu récemment une nouvelle job que je n’ai pas aimé, développé de l’anxiété partiellement avec le DT1 comme source. Je ne suis pas ici pour me plaindre et ce n’est pas ce que j’essaie de projeter. Je veux simplement vous faire comprendre que parfois certains évènements surviennent dans la vie et même s’ils sont plaisants et excitants, ils peuvent causer une grosse pression et du stress sur votre corps et santé mentale sans même que vous ne le remarquiez. Je suis certaine que vous pouvez pensez à des évènements stressants que vous avez vécu, qu’ils soient positifs ou négatifs. Le hic c’est que pour nous DT1, il faut faire attention à notre niveau de stress. Tout le monde sait que le stress affecte le cœur à long terme, ou peut avoir des effets négatifs sur notre corps. Pour les diabétiques de T1, cependant, les effets sont instantanés : hautes glycémies, cœur qui bat, tremblements. Pensez à quand vous aviez à faire une présentation orale : je ne sais pas pour vous, mais je me rappelle que j’étais toujours ‘’haute’’ et assoiffée avant de la faire. La bonne nouvelle par rapport aux situations stressantes est qu’il y a des solutions pour réduire le niveau de stress et des façons d’apprendre à vivre avec. Le stress va toujours être présent dans votre vie, mais vous pouvez apprendre à l’accepter la prochaine fois qu’il vous frappe. Voici comment :

  1. Exercice:

Le conseil ‘’basic’’. Celui que vous entendez à chaque fois et que vous lisez partout, maiiiis c’est vrai! Je suis certaine que vous pouvez pensez à une fois où vous avez senti votre cœur commencer à battre plus rapidement et aviez décidé de prendre une marche. Votre niveau de stress a diminué après cette marche, j’en suis sûre. Dans mon cas, quand je fais de l’exercice, j’essaie de faire ressortir tout mon stress. Une étude a été faite par rapport à cela et a conclu que 15 mn de cardio par jour ou 3 fois par semaine est l’équivalent de prendre des antidépresseurs pour les 6 premiers mois.

2. Pleine conscience:

Pourquoi stressons-nous? La plupart du temps, nous stressons en pensant au futur : Est-ce que j’aurais assez d’argent pour payer mon loyer/ hypothèque? Est-ce que j’aurais ma job de rêve? Vais-je bien performer durant mon entrevue? Vais-je bien me sentir dans l’avion? Est-ce que mon taux de sucre va chuter durant ma présentation? Vais-je avoir une hyper avant mon examen? S’inquiéter va simplement créer du stress, et normalement on s’inquiète pour quelque chose qui ne va même pas se produire. Penser au présent est la clé. Votre taux de sucre peut monter, mais penser au fait qu’il va monter va créer cette situation. Restez calme et essayez de toujours penser au pire scénario. Au pire. Au pire je suis ‘‘haute’’, mais mon taux va redescendre. Au pire j’ai une hypo. Je vais manger des bonbons et si je suis en public, les gens vont comprendre, ils sont humains.

3. Écrire dans un journal:

Vous rappelez-vous de votre journal intime que vous aviez quand vous étiez plus jeune? C’est le moment de faire ressortir les souvenirs et recommencer à faire la même chose. Quand je me sens stressée et submergée, écrire dans un journal m’aide énormément. Je commence à écouter de la musique classique, j’ouvre mon journal et je commence à écrire tout ce que j’ai en tête. C’est comme parler à quelqu’un mais en fait, je me parle à moi-même. Chaque fois que je fais cette activité, je réalise des trucs que je n’ai pas réalisé avant : les problèmes semblent toujours plus gros dans ma tête qu’ils le sont en réalité. Souvent, prendre du recul et voir le problème d’une autre perspective va vous faire voir que tout va bien se passer.

4. Respiration:

Ce conseil peut être pratiqué à tous les jours, ou dans le cas d’une urgence. Quand vous sentez que la panique s’empare de vous, disons parce que vous avez une hypo dans le trafic, ou parce que vous avez manqué votre bus pour aller au travail, ou parce que vous avez oublié de mettre de l’insuline pour votre repas, RESPIREZ. Lorsque nous sommes stressés, nous ne pensons plus de façon rationnelle. C’est comme si tout devant nous devions flou. Respirer va vous faire revenir au moment présent et vous calmera afin que vous puissiez faire des choix rationnels pour éviter qu’un désastre ne se produise. Une app qui m’aide beaucoup est celle de Calm. Elle contient beaucoup de sessions de méditations, et a même une pour les situations d’urgences lorsque vous ressentez que c’est la fin du monde.

Screen Shot 2018-10-10 at 7.25.23 PM.png

‘‘Don’t worry. Be happy’’

-Judy